Rejoignez la communauté Biences

Inscrivez-vous à notre Newsletter

  • Une communauté de plus de 52'000 clients
  • Cadeaux et offres spéciales
  • Conseils beauté, bien-être et santé

Oops

It looks like you are from the US

Rétinol : le come-back d’une star des années 1990 !

Ingrédient cosmétique de référence pour les laboratoires et les dermatologues, le rétinol fait les belles heures de l’industrie cosmétologique depuis maintenant un quart de siècle. Zoom sur une vitamine en vogue !

Le rétinol, quésaco ?

Le rétinol (C20H30O) est une forme disponible de la vitamine A. Son nom fait référence à la rétine de l’œil, car il entre dans la composition de protéines oculaires comme la rhodopsine, indispensable à la vision nocturne. On le trouve dans les produits d’origine animale (viande, poisson, laitages, œufs) et votre organisme peut le synthétiser à partir de précurseurs comme le bêta-carotène, présent dans les pigments jaunes et oranges de certains fruits et légumes (abricots, carottes, mangues, melons, pêches jaunes).

Une carence en rétinol est susceptible de causer des maladies comme l’héméralopie, une incapacité à voir correctement dans la pénombre ou au crépuscule. En Suisse, cette condition empêche le passage du permis de conduire (annexe 1 de l’Ordonnance réglant l’admission des personnes et des véhicules à la circulation routière du 27 octobre 1976).


Réparateur, nourrissant et vivifiant :

un combo parfait pour votre peau !

Outre son rôle crucial pour le système visuel, le rétinol présente des propriétés anti-âge et anti-acnéiques qui lui ont valu une entrée remarquée dans le monde dermatologique au milieu des années 1990. Il exerce un effet réparateur sur votre peau, stimule la production d’élastine, atténue les taches et les marques excessives de pigmentation, et diminue la production de sébum. Pour un effet visible, il est généralement dosé à 0,3% dans les formules cosmétiques. 

Gare cependant aux excès ! Le rétinol peut causer des irritations et des desquamations, particulièrement chez les peaux sensibles. D’autant que cette molécule est liposoluble, comme toutes les vitamines A, c’est-à-dire qu’elle est absorbée avec les graisses. Que notre organisme tend à stocker. Difficile donc de l’éliminer.


La solution Biences : le retinyl palmitate

Pour autant, l’efficacité du rétinol ne se dément pas ! Il reste la coqueluche des dermatologues, et la recherche cosmétologique a fait d’immenses progrès pour améliorer la tolérance et transmettre ses bienfaits au plus grand nombre. Le développement de nouvelles molécules permet de le libérer dans le derme progressivement, prévenant les risques d’irritation et la sensibilité aux UV.

Biences s’inscrit dans cette démarche novatrice et vous propose une variante à l’efficacité éprouvée, le retinyl palmitate. 

Logiquement, cette molécule entre dans la composition de notre gamme d’anti-rides, dont le Sérum hydro-actif et la Crème préventive Q10. Vous pouvez également la retrouver dans l’Huile multi-régénérante des 5 continents, où se conjuguent les huiles nourrissantes des quatre coins du monde.

Le rétinol : un allié beauté dont vous ne pourrez plus vous passer !