Rejoignez la communauté Biences

Inscrivez-vous à notre Newsletter

  • Une communauté de plus de 52'000 clients
  • Cadeaux et offres spéciales
  • Conseils beauté, bien-être et santé

Oops

It looks like you are from the US

Drainer votre peau pour éliminer les toxines

Nos modes de vie contemporains, entre mauvaise alimentation, manque d’activité physique et pollution, contribuent à l’accumulation de toxines. Pour s’en débarrasser, une cure de drainage peut être indiquée.

Colles et cristaux

En effet, les colles et les cristaux désignent deux types de déchets métaboliques :

- Les déchets colloïdaux, ou colles, sont issus de la mauvaise dégradation des amidons et des graisses. Comme leur nom l’indique, il s’agît de matières visqueuses, de glaires, insolubles dans l’eau.

- Les déchets cristalloïdes, ou cristaux, proviennent en revanche de la mauvaise dégradation de protéines, d’aliments acides ou de mauvais glucides (du type sucre raffiné). Contrairement aux colles, les cristaux sont solubles dans l’eau.

Ces résidus sont éliminés par différents organes et canaux, comme le foie, les intestins ou les reins. Leur fonction excrétoire leur vaut le doux nom d’« émonctoires », un terme issu du latin médiéval et qui signifie « moucher ». 

À la différence des autres organes chargés de l’élimination des toxines, votre peau a la particularité de traiter à la fois les colles et les cristaux. Le sébum sécrété par les glandes sébacées contribue à l’expulsion des colles non solubles, tandis que la sueur produite par les glandes sudoripares permet d’évacuer les cristaux solubles.


Les 3 gestes pour un drainage cutané réussi

Les articles consacrés au drainage regorgent de méthodes destinées à débarrasser votre peau de ses impuretés. On peut les synthétiser en 3 catégories:

 

Pratiquer des massages ou des frictions. Bien appliqués, ces gestes favoriseront la circulation des fluides cutanés, particulièrement de la lymphe, un filtrat sanguin blanchâtre chargé d’une fonction immunitaire et circulatoire. Ils aideront également à lutter contre l’accumulation des graisses et de la cellulite.

 

Cela sonne comme une évidence : il faut suer ! Faites du sport ou offrez-vous une séance revigorante dans un sauna ou un hammam afin de purger votre peau.

Une autre méthode radicale pour suer abondamment consistera à prendre un bain hyperthermique pendant 15 à 30 minutes. L’eau doit être très chaude, mais certes pas bouillante, suffisamment pour qu’il faille se faire un brin violence en s’immergeant. Sortez du bain et enveloppez-vous dans un linge jusqu’à ce que cesse la sudation.


 

     Recourir à la phytothérapie. Une cure de plante permettra d’activer et de régénérer votre peau. La bardane, la pensée sauvage, la bourrache et la camomille sont indiquées pour les soins cutanés. Si vous prenez un bain, envisagez d’y infuser quelques gouttes d’huiles essentielles qui se conjugueront à l’effet sudatoire recherché.





Attention aux contre-indications !

Faites attention : le drainage n’est pas adapté à tout le monde ! En premier lieu, notez que cette pratique est destinée exclusivement aux adultes. Le métabolisme des enfants et des adolescent·e·s leur permet d’éliminer les toxines plus efficacement que leurs aîné·e·s. 

Seconde mise en garde : un drainage peut entraîner des carences ou une déminéralisation. Pour cette raison, cette pratique est contre-indiquée pour les femmes enceintes, les personnes de faible poids et en cas d’arthrose ou d’ostéoporose.

Autre bémol : en cas de problème veineux, certains soins sont déconseillés. Si vous souffrez d’une phlébite, les massages sont à proscrire : le risque serait de libérer un caillot qui irait se loger dans les capillaires pulmonaires, entraînant une embolie. Quant aux bains hyperthermiques et autres saunas, ils sont à éviter en cas de varice ou d’hypertension !

Et si une cure de drainage ne doit pas être trop courte pour valoir la peine, elle ne doit pas traîner en longueur non plus. Jamais plus d’un mois !

Évidemment, vos efforts seront vains sans un régime alimentaire équilibré. Suez, massez, détoxifiez tout votre saoul


À chaque personne une cure adaptée ! Parlez-en avec votre médecin·e, votre nutritionniste ou votre naturopathe.